Conseils Immobilier

Comment gérer la comptabilité de votre LMNP ?

Par Pierre Durand - 4 minutes de lecture

Lorsque vous louer sous le statut de loueur meublée non professionnel (LMNP), outre les aspects liés à la préparation du bien, à l’estimation du loyer et à la sélection des locataires, la gestion comptable et fiscale est une étape essentielle.

Voici les principaux points à prendre en compte concernant la comptabilité et la fiscalité lors de la location d’un bien immobilier :

1. Gestion comptable du bien en LMNP

Une comptabilité précise et rigoureuse est indispensable pour assurer une bonne gestion financière de votre bien en LMNP. Voici les principales tâches comptables à effectuer :

  • Enregistrement des recettes et des dépenses : Il est essentiel de consigner toutes les recettes liées à la location (loyers, charges locatives, prestations annexes, etc.) ainsi que les dépenses (travaux, charges, intérêts d’emprunt, etc.).
  • Amortissement du bien et du mobilier : Si vous êtes au régime réel, vous pouvez pratiquer l’amortissement du bien immobilier et du mobilier. L’enregistrement régulier de l’amortissement dans votre comptabilité permet de déduire chaque année une partie de la valeur du bien des revenus imposables.
  • Distinction des charges déductibles et non déductibles : Toutes les charges ne sont pas déductibles fiscalement. Il est crucial de faire la distinction entre les charges qui peuvent être déduites (travaux d’entretien, frais de gestion, assurances, etc.) et celles qui ne le sont pas (travaux d’agrandissement, charges liées à la vie courante du propriétaire, etc.).
A lire aussi :   Tout savoir sur la vente sous compromis dans l'immobilier

2. Obligations fiscales du propriétaire bailleur en LMNP

La location meublée non professionnelle implique des obligations fiscales spécifiques. Voici les principales déclarations et paiements fiscaux à effectuer en tant que propriétaire bailleur :

  • Déclaration des revenus locatifs : Chaque année, vous devez déclarer les revenus issus de la location meublée non professionnelle. Si vos revenus locatifs annuels n’excèdent pas 72 600 euros, vous pouvez opter pour le régime simplifié du Micro-BIC et déclarer vos revenus dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Si vos revenus dépassent ce seuil, vous devez obligatoirement opter pour le Régime Réel et remplir une déclaration complémentaire spécifique (formulaire n°2031-SD).
  • Récupération de la TVA (le cas échéant) : Si vous avez acquis un bien neuf ou en l’état futur d’achèvement et que vous louez meublé dans une résidence de services (résidence étudiante, résidence pour seniors, etc.), vous pouvez potentiellement récupérer la TVA payée lors de l’achat. Pour cela, vous devez déposer une déclaration de TVA (formulaire n°3517-S-SD) au plus tard le 30 avril de l’année suivant celle de l’achèvement du bien.
  • Versement de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) : Les propriétaires en LMNP sont soumis à la CFE, une taxe qui varie selon la localité et la nature de l’activité. Cette cotisation est à payer chaque année et doit être déclarée auprès de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP).

3. Faire appel à un expert-comptable en LMNP ?

Compte tenu de la complexité des aspects comptables et fiscaux liés à la location meublée non professionnelle, il est souvent recommandé de faire appel à un expert-comptable spécialisé en immobilier et en LMNP. Un expert-comptable pourra vous accompagner dans :

  • La tenue de votre comptabilité en conformité avec les obligations fiscales,
  • L’optimisation fiscale en exploitant toutes les déductions possibles,
  • La préparation et le dépôt des déclarations fiscales pour vous assurer de respecter les délais légaux,
  • Le suivi de votre patrimoine immobilier en LMNP et les conseils pour une gestion fiscale optimale.
A lire aussi :   Comment devenir propriétaire sans apport avec la loi Pinel ?

Notez cependant, que de nouvelles solutions voient le jour pour vous permettre de simplifier la gestion et la déclaration de voter LMNP. LIMPEE a développé un logiciel vous permettant de gérer simplement vos déclaration LMNP tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Une solution telle que LIMPEE est donc à considérer, notamment si vous voulez éviter les coûts induit par un expert-comptable.

Pierre Durand

Pierre Durand

Ancien courtier en prêt immobilier, j'ai eu plusieurs expériences en tant qu'agent immobilier. Après une reconversion dans le domaine du web, je travaille maintenant au poste de rédacteur pour les agences immobilières. Au plaisir de vous lire sur mes articles dédiés aux avis des meilleures agences.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.